Journal

THÉORIE-FICTION: UN PROPOS DE CATHERINE QUÉLOZ

Photo: Gerog Gatsas

Photo: Gerog Gatsas


Dans le troisième extrait de la publication Prix Meret Oppenheim 2014, Catherine Quéloz, professeure en histoire / théorie de l’art et Cultural Studies et lauréate du Grand Prix suisse d’art, propose un nouveau genre pour l’entretien avec Liliane Schneider.

Le genre adopté pour cet entretien est la théorie-fiction qui permet de donner une image de la complexité d’un projet international inspiré par des pratiques artistiques hautement collaboratives et durables. La théorie-fiction a le pouvoir de capter l’afflux d’idées et de gestes qui, dans le projet, se distribuent en contextes éducatifs, institutionnels, associatifs, sous la forme de débats visuels, de programmes d’études, de canevas d’images, de maquettes d’expositions, d’interventions performa- tives, d’architectures texte-son, d’agencements de recherches, de compositions graphiques et d’éditions composites. C’est ce qui se nomme « chaire d’enseigne- ment et de recherche » où des collectivités multiples émergent et se connectent à un réseau d’imaginaires et de faits artistiques. Les cosignataires ont suscité et recueilli les propos. La fiction met en scène les paroles de ces différents acteurs. Le prix Meret Oppenheim leur est dédié.
L’entretien complet peut être téléchargé ici: Prix Meret Oppenheim – entretien Cathérine Quéloz et Liliane Schneiter
La nouvelle publication Prix Meret Oppenheim 2015 sera disponible du 15 Juin à l’exposition SWISS ART AWARDS et va comprendre des entretiens de Lionel Bovier et Christophe Cherix avec Olivier Mosset, Martin Jaeggi avec Urs Stahel et Beat Schläpfer avec Staufer/Hasler. Christoph Büchel a développé une contribution artistique pour la publication.
Photo: Georg Gatsas

Photo: Georg Gatsas


La cahier Prix Meret Oppenheim / Grand Prix suisse d’art 2014 est publiée par l’Office fédéral de la culture.
Rédaction: Manuela Schlumpf
Création graphique: Simone Koller und Corina Neuenschwander
Photographie: Georg Gatsas