Angela Marzullo

CONCETTINA, Vidéo Still, Format 16 : 9, Droit d'auteur, Angela Marzullo, 2010


CONCETTINA, Vidéo Still, Format 16 : 9, Droit d’auteur, Angela Marzullo, 2010

Angela Marzullo (1971) est née à Zurich d’un père italien et d’une mère suisse. Elle vit à Genève depuis le début de ses études en école d’art. Elle explore la question du féminisme par la vidéo et la performance, thème central de sa pratique artistique.
Depuis 2005, elle a intégré ses deux filles dans ses recherches, Lucie et Stella, respectivement nées en 1995 et 1999. Elles apparaissent dans “Performing” en 2005, une série de vidéos faisant partie depuis 2009 d’un plus large cycle de films nommé “Homeschooling”, réalisé alors que Angela Marzullo était en résidence à l’Institut suisse à Rome.
La série “Homeschooling” lui a permis de s’adresser à une audience plus large, à la fois en Suisse comme sur la scène internationale. A ce jour, elle continue sa pratique artistique en collaboration avec ses filles à travers des performances en direct, performances vidéos et photographie.

SAA: Quelles sont tes actuelles préoccupations et comment se manifestent-elles dans ta pratique artistique?

AM: Dans ma recherche artistique, les théories féministes sont importantes car elles développent des visions nouvelles qui remettent en question les valeurs sociales établies, les positions politiques et culturelles courantes. L’aspect militant du féminisme entre en résonnance avec toutes formes d’idées de libération. L’esthétique des différents courants de pensées politiques historiques sont des matériaux stimulants pour mes recherches artistiques.

EDUCATING FOR AUTONOMY_ok, Vidéo Still, Format 16 :9, Droit d'auteur Angela Marzullo, 2015


EDUCATING FOR AUTONOMY, Vidéo Still, Format 16 :9, Droit d’auteur Angela Marzullo, 2015

SAA: En relation avec la structure thématique et graphique annuelle « migration »: quel est/a été ton parcours et comment cela a-t’il influencé ta perception? Comment se traduisent les notions de « Heimat » ou « Identité » dans ta vie personnelle / ton travail?

AM: La migration a toujours été un thème sous-jacent à mes créations puisque je me suis intéressée à la traduction comme une réécriture en langage cinématographique de textes ou d’oeuvres vidéographiques. L’intérêt pour la traduction vient aussi de mon histoire personnelle avec mon père migrant italien des années 60 confronté à la culture zürichoise de ma mère. L’apprentissage de ces deux langues, suisse-allemand / italien, à mes propres enfants, élevés dans une troisième, le français, m’a sensibilisée à la transmission intergénérationnelle. Traduire est donc pour moi à la fois une nécessité – pour que les petits enfants puissent comprendre leurs grands-parents – et un sujet artistique comme transmission de valeurs singulières d’une culture à une autre.
Dans ce contexte la thématique actuelle liée à la “migration” met en évidence mes propres préoccupations artistiques.

EDUCATING FOR AUTONOMY, Vidéo Still, Format 16 : 9, Droit d'auteur Angela Marzullo, 2015


EDUCATING FOR AUTONOMY, Vidéo Still, Format 16 : 9, Droit d’auteur Angela Marzullo, 2015

Le lauréat 2016 du Grand Prix suisse d’art Christian Philipp Müller «se consacre également à l’enseignement et œuvre ainsi activement à la promotion du travail d’une nouvelle génération d’artistes». Ta pratique / approche / stratégie a t’elle été / est-elle influencée par une personne en particulier?

Silvie Defraoui; pour l’apprentissage de la vidéo artistique et comme une pionnière de l’art vidéo, une des rares femmes professeures dans l’enseignement de la vidéo. C’est pour elle que je suis allée étudier à Genève.

Moyra Davey, MOTHER READER, Essential Writings on Motherhood, publié chez Moyra Davey 2001, Seven Stories Press; pour l’axe à l’espace vital des artistes femmes-mères et le partage des expériences particulières de leurs situations; comme une permission de continuer d’investir la création artistique et intellectuelle surtout après l’enfantement.
Carole Roussopoulos, S.C.U.M MANIFESTO, video, 27′ 1976, Réalisation Carole Roussopoulos et Delphine Seyring; pour sa générosité, pour sa grand culture de la vidéo-féministe, pour son enseignement des luttes politiques: elle m’a permise de développer une conscience critique des valeurs du monde patriarcal.

Nicole Brenez; pour son soutien depuis mes débuts artistiques avec plusieurs articles. Elle a également programmé la vidéo “Performing S.C.U.M Manifesto” à la cinémathèque de Paris dans un cycle consacré à Carole Roussopoulos.

Susan Mogul; pour son enthousiasme envers mes vidéos et mes performances. Elle a toujours valorisé ma position d’artiste féministe. C’est grâce à elle que j’ai pu ouvrir ma recherche sur des positions ultra-féministe liées à l’expérience du Women’s Building de Los Angeles.
Anna Cestelli; elle m’a soutenue durant la réalisation de ma vidéo ” Concetina” durant mon séjour à l’institut Suisse de Rome; pour son travail comme curatrice pour le livre “Homeschooling” aux éditons Nero.

Dora Stiefelmeier; pour sa confiance et son soutien aux générations suivantes du féminisme, pour son rôle assumé de relai et de transmission de la mémoire liée aux événements historiques qu’elle a traversés, pour sa participation amicale dans les interviews pour le projet de K7 Radio Tramontana.

LET’S SPIT ON HEGEL_01, Vidéo Still, Format 16 :9, Droit d'auteur Angela Marzullo, 2015

LET’S SPIT ON HEGEL, Vidéo Still, Format 16 :9, Droit d’auteur Angela Marzullo, 2015

Plus sur Angela Marzullo ici.